Brune Allemande

Braunvieh.jpg

Brune Allemande

La Brune Allemande est une race à double fins orienté vers l’aptitude laitière. Dans l’élevage, on met l’accent sur la performance laitière, la mamelle, mais aussi sur les taux dans le lait, la longévité et les bons membres. À cause des multiples conditions naturelles dans la région d´origine, avec des mois d´été chauds et un hiver froid et avec une forte pluviosité, la Brune Allemande est à même de s´adapter aux conditions changeantes de l´environnement dans le monde. À cause de la composition favorable de la protéine de lait, la vache Brune est très intéressante pour la production du fromage.

À cause de leur adaptabilité et leur bon caractère, le travail avec cette race fait beaucoup de plaisir. Le type moderne de la vache Brune unit de façon idéale la rentabilité et la viabilité écologique!

La population Brune Allemande en chiffres:

  • 350.230 animaux en Allemagne
  • 163.726 vaches laitières
  • 146.965 vaches en contrôle laitier
  • une population d’élevage active de 125.981 vaches
  • > 80 taureaux à tester par an

 

La Brune Allemande est une race laitière avec une performance de vie exceptionnellement haute. La race unit parfaitement la performance laitière et la qualité du lait. Le lait a des hauts taux butyreux (> 4%) et de protéine (entre 3,5% et 3,8%). La race est le numéro 1 en Allemagne en ce qui concerne la protéine de lait. En plus, le pourcentage des taureaux qui transmettent les variantes de caséine préférées BB/A2A2 est très haut.

Performance laitière moyenne de la race Brune en Allemagne:

 

Nombre

Lait-kg

T. butyreux-%

M. grasse-kg

Protéine-%

Protéine-kg

Vaches en contrôle laitière

146.965

7.658

4.25

326

3.62

277

Vaches en herdbook

125.981

7.825

4.25

332

3.62

284

(Source BRS, 2020)

La vache Brune est excellente pour le pâturage : en Allemagne, plus de 80% des vaches de cette race sont détenus aux fermes écologiques ou extensives. Mais avec une alimentation et gestion intensive, performances de > 10.000 kg/305 jours de lait sont possibles.

En ce qui concerne la longévité, la Brune est la race leader. Selon la statistique de BRS (Bundesverband Rind und Schwein), les vaches Brunes ont été abattu avec une performance de vie de 30.076 kg de lait et en âge de 47,1 mois en 2019. Cela signifie qu’ils restent en moyenne un an de plus en étable que toutes les autres races laitières en Allemagne.

Cela a pour conséquence que les années dernières, plus en plus de vaches atteignent la marque de 100.000 kg de lait.

La Brune Allemande est une race tardive. Les vaches continuent la croissance dans la 2ième et 3ième lactation et augmentent leur performance continuellement. Cette spécificité contribue aussi à la rusticité de la race.

Car elle provient de la région alpine, cette race est bien adaptée aux districts d’altitude et conditions climatiques extrêmes. Déjà le jeune bétail doit se débrouiller aux pâturages de la montagne et développe des bonnes membres. C’est pour ça que cette race est connue partout pour sa résistance et rusticité.

Le programme d’élevage allemand s’engage pour une pluralité de lignées la plus grand possible. Au cours des dernières décennies, on pourrait maintenir le coefficient de consanguinité à un niveau modéré malgré un grand progrès génétique.

Le programme d’élevage allemand repose sur plus de 147.000 vaches en contrôle laitier. L’évaluation des filles est fait indépendamment par employés de l’Etat qui génère données fiables.

En octobre 2017 on a commencé avec le grand projet de recherche “Braunvieh Vision”. L’objectif de ce projet est de générer les plus données possibles pour une aussi précise estimation des valeurs d’élevage pour les traits fonctionnels. En outre, le génotypage des veaux femelles est encouragé pour recevoir plus en plus des données génotypiques et ainsi rendre la sélection génomique encore plus fiable.

Trois des nos membres, les stations Greifenberg, Memmingen et Herbertingen genotypent conjointement environ 1.600 veaux mâles, 4,7% d’eux sont achetés pour le porogramme de testage. Quelques taureaux sont testés aussi en autres pays pour comparer les résultats sous des différentes conditions environnementales. Aussi les mères des taureaux sont sélectionnées attentivement. On utilise des génisses pour profiter du progrès de l’élevage maximale, mais aussi des vaches âgées qui ont déjà prouvé leur potentiel de performance. Finalement on utilise aussi génétique internationale pour maintenir un equilibre entre performance, morphologie et fonctionnalité.

La race Brune est très populaire dans le croisement avec autre races laitières. La génération F1 se caractérise par une grand vitalité et un haut taux protéique. De plus, les croisements sont faciles à gérer.